L’espagnol de Montbrison

Le Musée d’Allard de Montbrison (Loire) a brièvement montré à la presse le corps d’un homme d’origine espagnole qui avait été naturalisé comme n’importe quel animal par un taxidermiste parisien au début du XIXe siècle. Le cadavre empaillé repose depuis près de deux siècles dans un cercueil en bois situé dans le musée, qui abritait … Lire la suite