Blessures de guerre : les « gueules cassées »

Quelles sont ces créatures aux grands yeux noirs qui se dressent, menaçants, auréolés de barbelés et d’arbres décharnés, au museau proéminent, dans les vapeurs de gaz moutarde, le crâne recouvert de casques arrondis, brandissant leur presse-purée, la Stielhandgranate ? Ce sont les soldats allemands, et ils sont là pour tuer. Pas de pitié, pas de … Lire la suite