Ed Gein le tueur à fleur de peau

Edward Theodore Gein est un tueur en série américain, né le 27 août 1906 à La Crosse, dans le Wisconsin, et décédé suite à une insuffisance respiratoire en août 1984 (États-Unis).


Biographie

Il est dit tueur en série nécrophile mais il n’a officiellement tué « que » deux femmes, meurtres pour lesquels il a été condamné. On a cependant retrouvé chez lui des restes provenant de corps si nombreux qu’il n’a pas été possible de les attribuer tous aux violations de sépultures dont il avoua s’être rendu coupable.

Élevé par une mère possessive qui le priva de tout contact avec les enfants de son âge, il lui vouait un véritable culte. Son frère Henry, qui ne partageait pas cette adoration et menait une vie plus normale, lui en fit souvent le reproche. Peut-être faut-il voir là la cause de son décès dans des circonstances étranges : il serait mort en tombant dans un feu de broussailles qu’il avait allumé lui-même et Edward, qui n’était pas parvenu à le retrouver, mena directement les secours à son corps lorsqu’il revint accompagné. Le frère portait de bizarres traces sur le visage, peu en rapport avec une mort par asphyxie. Quelques années plus tard, alors qu’il avait 39 ans, le décès de sa mère lui apparut comme une véritable catastrophe. Livré à lui-même pour la première fois de sa vie il refusa cette mort et tenta tout son possible pour la faire revivre, en commençant par des incantations devant sa tombe qui ne produisirent pas de grands résultats. Il se mit alors à déterrer des cadavres et découpa leurs peaux pour se faire un « habit humain » de femme riche.

Il fut surnommé « le boucher de Plainfield » pour avoir assassiné deux femmes, dont Mary Hogan (dont on a retrouvé la tête chez lui, dans un sac en papier) et mutilé plusieurs cadavres qu’il avait déterrés. En fait, il a certainement beaucoup plus de victimes à son actif (dont son frère) mais son procès fut limité par souci d’économie, le comté dont il dépendait n’étant pas très riche et ne pouvant s’offrir un procès à plusieurs millions de dollars.

Il fut arrêté en 1957, fut inculpé après de terribles et macabres découvertes dans sa ferme (abat-jours, rideaux, gants, etc., en peau humaine, cadavres et certains morceaux humains dans des bocaux notamment).

Déclaré irresponsable de ses actes, il est interné dans un hôpital psychiatrique du Wisconsin.

Edward Gein mourut en 1984 d’une insuffisance respiratoire à l’âge de 78 ans, en institut de gériatrie où il fut placé 6 ans auparavant, après son long séjour en prison.

Ed Gein au cinéma

Son histoire inspira certains éléments de quelques films :

Psychose d’Alfred Hitchcock en 1960 d’après le roman de Robert Bloch.
Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper (le film ressemble étrangement à cette histoire mais Tobe Hooper a démenti en interview s’en être inspiré).
Le Silence des agneaux de Jonathan Demme en 1991 inspiré du roman éponyme de Thomas Harris
Deranged, réalisé par Jeff Gillen et Alan Ormsby en 1974.
Ed Gein, le boucher, réalisé par Chuck Parello en 2000.
Ed Gein est un des amis de Pogo dans le court métrage québécois Pogo et ses amis réalisé par François Guay en 2008. C’est un film de fiction animé sur le tueur en série John Wayne Gacy.
Le tueur (Patrick Bateman) dans American Psycho parle de son adoration pour Ed Gein. Il est également psychopathe ne pouvant s’empêcher de tuer femmes, sans-abris et homosexuels.


Dans la Bande Dessinée

A noter la BD Ed Gein parue en avril 2009 chez Soleil Productions (par Dobbs et Nespolino), retraçant la biographie de l’homme à travers sa rencontre avec un journaliste qui l’a connu dans sa jeunesse. Le tout dans un style old school proche de ce que faisait EC Comic à la grande époque des Horror comics.

Le personnage de Ge’in, du manga Kenshin le vagabond de Nobuhiro Watsuki, est inspiré de Ed Gein.

En musique

Le groupe Américain de thrash Slayer a sorti en 1990 une chanson intitulée Dead Skin Mask sur l’album Season in the Abyss à propos du personnage d’Ed Gein. Chanson reprise plus tard par le groupe de Black metal Dark Funeral.

Un autre groupe Américain, Mudvayne, a sorti une chanson intitulée Nothing to Gein sur leur album L.D. 50

Il existe aussi un groupe de Grindcore qui s’appelle lui même Ed Gein.

Necrophiliac, un ‘one man band’ du Québec fondé par Eric Marsan, a écrit une chanson intitulé « Ed Gein », en hommage au tueur.

John 5, un autre groupe américain, intitule aussi une chanson en son honneur, « Dead Art In Plainfield ».

Le groupe suédois Deranged a sorti en 2002 un album intitulé « Plainfield Cemetary »

Apparition dans la musique du groupe industriel Combichrist, « God Bless » (Album: « Everybody Hates ») en compagnie d’autres tueurs.

Le rappeur américain Eminem s’est inspiré des évènements du film Le Silence des agneaux (film) lui-même relié directement à Ed Gein dans sa chanson Buffalo Bill de son album Relapse: Refill.

Peinture

L’artiste unPOP, et ex-bassiste de Marilyn Manson, Gidget Gein a choisi ce pseudonyme en hommage à Gidget un personnage de TV et donc Ed Gein, qu’il a peint à plusieurs reprises.

Jeux vidéo

Dans The Elder Scrolls 4: Oblivion, on rencontre pendant les quêtes de la Confrérie Noire, un membre ayant pour but de se venger de la confrérie qui avait tué sa mère au cours d’un contrat (car c’est une confrérie d’assassins). On trouvera plus tard, dans sa cave, des objets de culte de magie noire ainsi que la tête décapitée de sa mère posée sur un autel. Dans de nombreuses notes qu’il avait écrit, où il dialoguait avec sa mère, il mêlait a la fois sa haine contre elle, qui semblait forte autoritaire vis-a-vis de son fils, mais aussi son désir de la ressusciter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :