Le rat-taupe nu

L’hétérocéphale, aussi appelé rat-taupe nu ou rat-taupe glabre (sand-puppy ou desert mole rat par les anglophones), est un petit rongeur présent en Afrique de l’est (Somalie, Kenya, Éthiopie).

Le rat-taupe nu est l’une des deux seules espèces connues de mammifères eusociaux (c’est-à-dire se comportant comme les fourmis, les abeilles ou les termites), l’autre étant le Rat-taupe de Damara.

Description

Le rat-taupe, en moyenne, mesure de 8 à 10 cm de long et pèse de 30 à 35 g ; les plus gros peuvent peser jusqu’à 80 g.

Les rats-taupes nus ont une tête aux muscles de la mâchoire particulièrement développés, avec de grandes incisives qu’ils utilisent pour forer leurs galeries.

Ils sont pratiquement glabres, à la peau rosée, à l’exception de la tête et de la queue qui possèdent des vibrisses ou des poils sensitifs et des pattes qui montrent des poils entre les orteils.

Mode de vie

Ce sont des animaux complètement souterrains aux capacités visuelles atrophiées mais dont l’odorat et l’audition sont bien développés. Ils sont aussi particulièrement sensibles aux vibrations du sol et aux courants d’air.

Ce sont des animaux sociaux dont le système de colonie rappelle celui des insectes sociaux. Une colonie comprend de 70 à 300 individus.

Ces animaux sociaux coopèrent pour le forage des galeries et le déblaiement de la terre.

Leur fonctionnement social particulier fait que les individus à l’intérieur d’une colonie sont très proches génétiquement.

Ils n’ont que peu de prédateurs (certains serpents) et leur plus grand ennemi reste le froid. En effet, étant pratiquement des animaux à sang froid, ils ne possèdent pas de régulation thermique complète, ils se regroupent donc en masse pour limiter leur déperdition de température lorsqu’il fait froid.


Reproduction

La constitution du groupe est remarquable pour un mammifère, une seule femelle, la « reine », étant reproductrice. Elle s’accouple avec quelques mâles avec lesquels elle entretient des relations stables. Les autres individus de la colonie participent à l’élevage des jeunes, au percement des galeries, à la récolte de nourriture et défendent le système de terriers. Leurs capacités sexuelles sont bloquées par les phéromones contenues dans l’urine de la reine et par son agressivité.

La gestation est d’environ 70 jours et la reine peut avoir 5 portées par an. La taille des portées est d’une douzaine de petits mais peut monter jusqu’à 27 (chiffre le plus élevé jamais observé chez des mammifères).

La durée de vie dans la nature est inconnue et est supérieure à 20 ans en captivité sans que les limites en soient actuellement connues.

Alimentation

Leur régime alimentaire est végétarien et ils consomment les racines charnues des plantes de savanes. Ces racines leur fournissent aussi l’eau dont ils ont besoin. Ils peuvent se révéler des ravageurs redoutables si la colonie est installée sous une zone cultivée. Ils pratiquent la coprophagie comme cela se rencontre chez les espèces dont le régime alimentaire est à base de cellulose.


Rat-taupe nu en train de se nourrir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :