Mirko Filipovic, du commando anti-terroriste au free fight en passant par l’assemblée

Mirko « Cro Cop » Filipović, né le 10 septembre 1974, est un célèbre kickboxer croate évoluant désormais dans le circuit du combat libre.

Il fait partie des rares combattants ayant évolué avec succès à la fois sur le circuit K-1, du Pride, et de l’UFC. Il mesure 1,88 m et pèse 103 kg. Son surnom de Cro Cop vient de sa nationalité croate et de son passé de policier : c’est un ancien commando anti-terroriste croate (il faisait partie de l’ATJ Lučko).

Venant du pieds-poings, Cro Cop se sent particulièrement à l’aise lors des phases de combat debout, et il est particulièrement craint pour son fameux high kick de la jambe gauche (il est fausse patte), certainement son arme la plus redoutable.

Il est le champion du Pride Grand Prix Open Weight 2006 et est considéré comme l’un des meilleurs poids lourds du circuit MMA.


Biographie

Ancien boxeur amateur (40 victoires dont 31 KOs, 5 défaites), Mirko CroCop a commencé sa carrière professionnelle en 1996 comme kickboxer, suivant les pas de son compatriote Branko Cikatić. En même temps, Mirko travaillait comme commando dans la police croate (unité anti-terroriste Alpha) dans la ville de Lučko près de Zagreb, ce qui explique son surnom de Cro Cop (Croatian Cop), qui lui a été donné par Louis Urban, son principal ennemi, « l’homme qu’il craignait le plus » sur les rings a ses débuts. Il a aussi combattu quelques fois au début de sa carrière sous le surnom de Tigar.

Son plus gros succès en kick-boxing fut en 1999 lorsqu’il atteint la finale du K-1 Grand Prix où il est battu par Ernesto Hoost (il avait une côte cassée depuis la demi-finale).

le combat contre Ernesto Hoost

En 2002, il quitte son métier de policier anti-terroriste pour se concentrer sur sa carrière sportive.

En novembre 2003, Mirko se présente sur la liste du Parti social-démocrate (SDP) comme candidat indépendant aux élections législatives croates et obtient un siège de député.

En 2004, Mirko recrute Fabricio Werdum pour améliorer son niveau au sol (il tourne la page définitivement avec Mike Bencic). En 2006, Fabricio Werdum quitte Cro Cop pour se lancer dans une carrière professionnelle.

En 2007, sa signature à l’UFC a été officiellement annoncée par Dana White. Cro Cop a fait ses débuts dans l’octogone face à Eddie Sanchez lors de l’UFC 67. Depuis sa victoire sur Sanchez, il a perdu deux combats, contre Gabriel Gonzaga (KO) et Cheick Kongo (décision contestée, qui aurait dû être transformée en match nul suite à de multiples coups répétés dans les parties de la part du Français), résultats plutôt étonnants et qui risque de retarder la possibilité pour lui d’obtenir un title shot.

En février 2008, il rompt son contrat avec l’UFC pour signer en Dream, toute nouvelle organisation de free-fight japonaise désignée comme le nouveau Pride, pour tenter de relancer sa carrière après son échec (relatif) aux États-Unis ; il revient à l’UFC l’année d’après.

Mirko vit actuellement à Zagreb avec sa femme et son fils.

* Mirko Filipovic contre Bob Sapp

* Filipovic contre Jérôme Le Banner
partie 1

partie 2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :