Le style de Fabricio Werdum

Fabricio « Vai Cavalo » Werdum est un pratiquant brésilien de combat libre, né le 30 juillet 1977 à Porto Alegre.


Biographie

Il débuta le Jiu-jitsu brésilien en 1998 lorsque son ex-petite amie lui lança un défi. Inexpérimenté, il perdit le combat. Mais, convaincu de l’efficacité de cet art, il commença à s’entraîner à l’Academie « Winner » de Marcio Coleta qui fut formé par la Behring Jiu-jitsu, cette dernière étant la source de plusieurs autres école de jiu-jitsu implantées dans le monde. Il fut promu au grade de ceinture noire par Sylvio Behring.

Aujourd’hui, membre de la Chute Boxe Academy et professeur de sa propre académie, ceinture noire de Jiu-jitsu brésilien et de Judo, il a participé aux prestigieux Championnats du Monde et aux compétitions de grappling de l’Abu Dhabi Combat Club (ADCC), dans les catégorie poids lourds et absolute, où il a obtenu plusieurs titres qui lui ont permis de se faire une place dans le monde du jiu-jitsu brésilien.

En combat libre, c’est un combattant réputé et qui monte peu à peu. Il est l’un des poids lourds (1m93, 110 kilos) qui maîtrisent au mieux les techniques au sol ce qui en fait un combattant particulièrement dangereux : il n’a de ce fait jamais perdu par soumission. Le 26 Juin 2010, il est le premier à soumettre Fedor Emelianenko et ainsi le premier à lui concéder une défaite « officielle ». Depuis cette victoire, Werdum est considéré comme le numéro 2 mondial des poids lourds par le site Sherdog.com

En 2011, sort une série de vidéos sous forme de documentaire intitulée « Believe » et mettant en vedette Fabricio Werdum.

Parcours MMA

Il signe ses premiers contrats en MMA dans des organisations mineure, comme le Jungle Fight, le World Absolute Fight et le Millenium Brawl, et enregistre un palmarès de 4-0-1, ayant notamment vaincu au passage Gabriel Gonzaga.

Il était aussi a cette époque, l’entraîneur en Jiu-jitsu brésilien de Mirko Crocop. Il décida ensuite de se consacrer a sa propre carrière.

Au PRIDE FC

En 2005, Werdum débute une carrière au Pride FC face à Tom Erikson qu’il bat par soumission. Il affronte ensuite l’élite de l’organisation japonaise, battant Roman Zentsov, Alistair Overeem et Aleksander Emelianenko par soumission, ayant à chaque fois l’avantage au combat au sol. Il concède cependant deux défaites contre Sergueï Kharitonov et Antônio Rodrigo Nogueira, par décision.


Werdum contre Aleksander Emelianenko


Werdum contre Kharitonov

À l’UFC

Après la dissolution du Pride, il signe un contrat à l’UFC et débute sa carrière en Amérique le 21 Avril 2007 lors de l’UFC 70, événement où il s’incline par décision face à Andrei Arlovski. Il commença ensuite a s’entraîner avec la Chute Boxe Academy au Brésil, améliorant son agressivité et son muay thaï. Le 19 Juin 2008, il rencontre encore une fois Gabriel Gonzaga lors de l’UFC 80 et bat ce dernier par TKO grâce a ses coups de genoux et son ground-and-pound décisif au premier round. Il combattit ensuite a l’UFC 85 face à Brandon Vera et finit ce combat de la même manière que le précédent. Il est alors considéré comme l’un des favoris pour récupérer la ceinture des Heavyweight, mais lors de l’UFC 90, il se fait surprendre par Junior dos Santos qui connecte un uppercut et enchaîne avec un ground-and-pound qui met Werdum K.O. Il a alors un palmarès de 2-2 et met fin à son contrat avec l’UFC.

À Strikeforce

Après avoir mis fin à sa carrière à l’UFC, Werdum signa chez Strikeforce, une autre organisation de combat libre. Il y fait ses débuts le 15 Août 2009 où il affronte Mike Kyle et le soumet par guillotine au premier round. Il continu sur sa lancée et gagne par décision face à Antonio Silva lors du Strikeforce: Fedor vs. Rogers


Werdum contre Mike Kyle

Werdum vs. Fedor

Le 26 juin 2010, il affronte Fedor Emelianenko (alors numéro 1 mondial) au Strikeforce, combat où il n’est pas donné favori par plusieurs spécialistes. Après avoir reçu plusieurs crochets du gauche dès l’entame du combat, Werdum tombe au sol. Le russe, hâtif, se jette au sol et commence une série de « ground and pound », laissant alors trainer un de ses bras dans la garde de Werdum. Ce dernier, qui est un des meilleurs pratiquant de Jiu-jitsu brésilien au monde place une clé de bras en triangle, et soumet Emelianenko, qui concède alors sa première défaite « officielle » en MMA.

Suite à sa victoire, il est considéré comme le numéro 2 mondial en catégorie poids lourds par le site internet Sherdog.com.

Académie

Werdum a créé son académie, la Werdum Combat Team à Venice (Californie), tout en continuant à s’entraîner à la Chute Boxe. Il est secondé par Lucas Pires qui est une ceinture noire de Jiu-jitsu brésilien.

Comments
One Response to “Le style de Fabricio Werdum”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] 2004, Mirko recrute Fabricio Werdum pour améliorer son niveau au sol (il tourne la page définitivement avec Mike Bencic). En 2006, […]



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :