Les cercueils fantaisie de Eric Adjetey Anang

Eric Adjetey Anang est un sculpteur né en 1985 à Teshie au Ghana où il vit et travaille.

En 2001, il mène un projet éducatif introduisant les cercueils figuratifs avec le musée Gidan Makama[1] de Kano au Nigeria et l’Alliance française de cette ville.

En 2005, après avoir terminé ses études secondaires, il reprend en main l’atelier Kane Kwei (5° 35′ 16″ N 0° 05′ 59″ W / 5.587742, -0.099610) qui avait été créé par son grand père (1922-1992). En l’espace de quelques années, il devient l’un des artistes créateurs de cercueils fantaisie les plus connus du Ghana.

En 2009, Eric Adjetey Anang et ses oeuvres sont les vedettes du clip promotionnel pour la boisson énergétique Aquarius[2] sur le marché espagnol[3]. La même année, il participe au projet Boulevard Amandla à Anvers, Belgique[4],[5] et organise une résidence pour l’artiste enseignant Michael Desforest durant l’été 2009[6] dans le cadre d’une collaboration avec l’Oregon College of Art & Craft de Portland (USA).

En janvier 2010, Eric participe au projet artistique Please do not move! à Teshie mené par le photographe français Guy Hersant. A la fin de la même année, il représente les designers du Ghana [7] au Festival mondial des Arts nègres à Dakar.

Il est également impliqué dans un travail de recherche anthropologique sur le peuple Ga avec Roberta Bonetti et le département d’Histoire de l’anthropologie de l’Université de Bologne en Italie.

A 24 ans, Eric Adjetey Anang est cité par Jean-Christophe Servant[8] comme un « modèle pour la jeunesse urbaine africaine » dans un article du Monde Diplomatique[9].

Son travail est présent dans des collections publiques et privées en Europe, aux États-Unis et au Canada. Il peut être assimilé au concept d’art éphémère.

Eric Adjetey Anang est membre de la Foundation for Contemporary Art (Ghana)[10] depuis 2007 et sociétaire de l’ADAGP[11] depuis 2010.


Voici un cercueil en forme de bouteille


cercueil en forme de ?


Magnifique cercueil en forme de poisson


Vos enfants utilisent tout le temps leur téléphone portable ? Regardez dans quoi ils vont finir


Le cercueil coca cola


Ici de très beaux nègres du Ghana ouvrent le cercueil Coca Cola pour nous montrer à quoi ça ressemble à l’intérieur. Vous remarquerez qu’il a l’air de faire tout noir.


Un autre cercueil-poisson. Une grande réussite selon la rédaction d’Anatomia.


Un cercueil-poisson ressemblant fortement au précédent, mais cette fois porté par des nègres (ressemblant fortement aux précédents).


Le cercueil mercedes, un classique


Et, pour fini, un cercueil en forme de chaussure de sport au design très américain

Comments
2 Responses to “Les cercueils fantaisie de Eric Adjetey Anang”
  1. bonjour, je suis un journaliste ivoirien, grand reporter et spécialiste de culture africaine. je souhaite entrer en contact avec l’auteur de cet article aux fins d’une interview avec lui en tant que spécialiste. merci. kandresilver@yahoo.fr

    • bloganatomia dit :

      Bonjour Monsieur Konan, aucun des membres de la redaction d’Anatomia n’est spécialiste du travail de Monsieur Anang, bien que celui-ci nous passionne, nous vous conseillons d’entrer directement en contact avec l’artiste.
      Cordialement,

      La redaction

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :